Le Val de Grâce

Non loin de l’Observatoire de Paris, du jardin du Luxembourg et de l’Hôtel Aiglon, Le Val-de-Grâce se situe dans le 5ème arrondissement de Paris, boulevard de Port-Royal.

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)1 43 20 82 42 Coût des appels locaux
le val de grâce

Fondé au XVIIème siècle, le Val-de-Grâce est une église et un ancien couvent de religieuses construit par la reine Anne d’Autriche puis reconverti en hôpital militaire français à la Révolution.

 

Le Val-de-Grâce : l'œuvre d'une reine

 

L’église du Val-de-Grâce est construite en 1621 par la reine Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, en remerciement de la naissance de son fils : Louis XIV. Embellie tout au long du XVIIème siècle, cette église fut l’un des projets religieux les plus ambitieux de la capitale à cette époque. Ce couvent de Bénédictines fascine par l’ampleur de son monastère et la beauté de son église. Les plus grands artistes et architectes du XVIIème siècle ont participé à la construction du Val-de-Grâce, avec notamment : les architectes Mansart et Le Muet, les sculpteurs Anguier et De Buyster et les peintres Jean-Baptiste, Philippe de Champaigne et Pierre Mignard Le Romain. Leur travail est aujourd’hui encore exposé dans l’enceinte de l’église. Le Val-de-Grâce reste prospère jusqu’à la Révolution Française au cours de laquelle il fût épargné des destructions. Situé à 15 minutes à pied de l’Hôtel Aiglon, le Val-de-Grâce est considéré comme l’un des plus beaux monastères de Paris.

 

L’hôpital d'instruction des armées

 

Le 31 juillet 1793, la Convention décide de convertir le Val-de-Grâce en hôpital militaire. Ce bâtiment religieux devient alors un « hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce ». Dans un désir de rendre son autonomie à l’église du Val-de-Grâce, des travaux ont été effectués de 1974 à 1978. L’hôpital flambant neuf est par la suite restauré en 1996. On y trouve tous les services médicaux d’un hôpital classique. Les présidents de la République française et de nombreuses personnalités françaises et étrangères y viennent pour se faire hospitaliser en toute discrétion.

 

Parmi les patients célèbres, on peut mentionner Nicolas Sarkozy, Laura Smet ou encore François Marcantoni. L’hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce cessera ses fonctions d’hôpital militaire dès 2017. Les activités médicales seront progressivement transférées vers l’hôpital de Percy à Clamart et l’hôpital de Bégin à Saint-Mandé. Seule la partie historique du site du Val-de-Grâce restera ouverte au public.

Les coups de cœur de l'équipe

Jean-Paul Hévin
« Chocolaterie réputée pour ses ganaches subtiles et ses marrons glacés. Vous aurez envie de tout goûter avant même d’y pénétrer ! »
3, rue Vavin – 75014 PARIS
Tél: 01 43 54 09 85
Visitez le site internet
La Closerie des Lilas
« Le rendez vous depuis les années 40 du tout Paris artistique et politique, où l’on se presse avec l’ambiance jazzy du piano bar…»
171 Boulevard du Montparnasse - 75006 Paris
Tél: 01 40 51 34 50
Visitez le site internet